Bienvenue sur le site officiel de la Commune de Dompierre-sur-Veyle, Ain
Newsletter
Personnages de Dompierre

Léon Royer de la Bastie,  .

Propriétaire de Belvey, entre 1875 et 1900 il fut président de la Société Pomologique de France.

Il avait fait du parc de Belvey un très beau et très vaste jardin fruitier, qui attirait de nombreux visiteurs français et étrangers. En 1890, le parc contenait une des plus importantes collections de fruits existants – à l’époque – en France. Le tout représentait environ 1400 pieds d’arbres à fruits à tailler. Les espaliers couvraient une longueur de plus de 2 Km de murs.

—————————————————————————————————–

Simone Royer de la Bastie, (1893 – 1992)

A tous ceux qui l’on connu, elle laissera l’image d’une vie longue, dynamique, bien remplie, toujours tournée vers les autres. Sensible à la misère, elle soigna et aida de nombreuses personnes.

A 17ans, elle avait déjà pris la décision d’être infirmière, métier qui lui vaudra d’être décorée de la médaille Florence NIGTINLALE en 1990 par Madame Georgina DUFOIX, pour son action à la Croix Rouge Française.

Elle découvrit la vraie souffrance en soignant les blessés durant la guerre de 1914, et cherchera toujours par la suite à la combattre. Elle traversa à nouveau la dure période du conflit de 1940, allant chercher des médicaments à Bourg à bicyclette, malgré les contrôles allemands.

Elle se battra pour sauver Belvey, maison de sa famille, dont elle se sentait tellement responsable. Elle dut assister, impuissante, au massacre du Logis, ne pouvant qu’aller chercher du secours.

Elle consacra une grande partie de son énergie à Dompierre et au département où elle organisa des cours d’aide ménagère, des consultations de nourrissons, des collectes de sang, des aides aux prêtres, sans oublier les nombreuses leçons de catéchisme …

Elle aimait Dompierre et participa à son développement par sa générosité et sa clairvoyance.

En 1967, elle fait don à la commune du site en bordure de la Veyle, permettant la création du plan d’eau, de la base de loisirs et du lotissement de Belvey.

Elle fut nommée citoyenne d’honneur de Dompierre en 1968.

—————————————————————————————————–

Eugénie BRAZIER est originaire de Dompierre-sur-Veyle. Elle est née le 12 juin 1895. Dès l’âge de 10 ans, à la mort de sa mère, elle fut placée dans une ferme par l’assistance publique ». Elle apprend alors les bases de la cuisine paysanne. En 1914, elle se retrouve fille-mère et chassée par son père.

Elle est accueillie dans une famille bourgeoise de Lyon. Eugénie fait tout, sauf la cuisine, jusqu’au jour où elle doit remplacer la cuisinière qui lui transmet des conseils pour réaliser de la belle cuisine bourgeoise.

Elle entre ensuite chez la Mère Fillioux à Lyon et se forme au répertoire culinaire qui la rendra célèbre dans ses restaurants. D’abord, rue Royale à Lyon où, à 26 ans, elle reprend une épicerie comptoir, puis en 1928, au Col de la Luère où le chalet de bois racheté devient vite aussi une table renommée. Ses deux établissements, révélés par le critique gastronomique Curnonsky, sont fréquentés par des grands de ce monde et notables, parmi lesquels le maire de Lyon de l’époque, Edouard Herriot, hôte assidu. Tous apprécient l’excellence d’une cuisine « simple, rigoureuse et généreuse ».

Dès 1932, la Mère Brazier gagne la confiance du guide rouge. Deux étoiles Michelin, cette année-là, puis trois macarons, un an plus tard. Ses affaires sont classées parmi les vingt-trois meilleures tables de France, grâce à des plats emblématiques comme les fonds d’artichaut au foie gras, la volaille de Bresse demi-deuil. Figure de notre patrimoine gastronomique, Eugénie Brazier aura aussi fortement marqué les esprits par sa personnalité hors du commun.

Bien des chefs ont marqués leur passage avec plus ou moins de brio, mais peu marqueront d’un empreinte indélébile le monde de la cuisine comme la Mère Brazier, l’un des piliers de la gastronomie mondiale …  Première levée, dernière couchée, rien n’échappait à son œil exercé …  Ses élèves dont je suis, n’oublieront jamais son remarquable exemple, car elle a su nous faire prendre conscience de nos papilles et de nous donner le goût du travail bien fait”

Paul Bocuse

C’est à l’initiative de sa petite fille Jacotte et de son association ”les amis d’Eugénie” que le 21 mai 2011, Dompierre lui rend hommage et inaugure une place à son nom.

—————————————————————————————————————————

Liste des Maires de Dompierre-sur-Veyle

1838 – 1846 : JeanLUCAIN

1846 – 1852 : Claude LUCAIN

1852 – 1869 : Claude JOLIVET

1869 – 1871 : Pierre REVEL

1871 – 1876 : Léon ROYER DE LA BASTIE

1876 – 1884 : Jean REVILLET

1884 – 1888 : Joseph JOLIVET

1888 – 1893 : Jean REVILLET

1893 – 1904 : Félix FONTAINE

1904 – 1908 : Clément DUCOUST

1908 – 1911 : Jean-Marie AUBERT

1911 – 1912 : Joseph MARGUIN

1912 – 1919 : Clément DUCOUST

1919 – 1945 : Jean-Marie NICOLLET

1945 – 1947 : Joseph AUBERT

1947 – 1965 : Paul BOUVARD

1965 – 1969 : Alphonse OLLIER

1969 – 1971 : Louis GIRERD

1971 – 1977 : Louis BRET

1977 – 1989 : Marcel PONCET

1989 – 2001 : Daniel RENOUD

2001 –          : Jean BERARD