Bienvenue sur le site officiel de la Commune de Dompierre-sur-Veyle, Ain

jeudi 19 septembre 2019

Newsletter
Présentation de Dompierre

Dompierre est une commune de 2910 ha. (7 Km du nord/sud – 5 Km est/ouest). L’altitude du territoire est à + 280 m.

– Ses habitants s’appellent les Dompierrois et Dompierroises.

– Elle est bordée par les communes de Lent,La Tranclière, Druillat, Villette-sur-Ain, Châtenay, St. Nizier le Désert.

– La commune est desservie du nord au sud par la D 22 (Bourg/Meximieux),  d’est en ouest par la D 17 (Châtillon/Pont d’Ain)  qui se croisent au rond point du Logis. La D 70 (Villars-les-Dombes/Dompierre) rejoint la D17 à l’ouest.

– La commune est traversée par la Veyle qui coule du sud au nord. Durant plusieurs siècles  elle a permis le fonctionnement d’un moulin à grains.(1346).   Cette rivière prend sa source à l’étang Magnenet, sur le territoire de la commune de Chalamont.  La longueur de son cours est de 66,9 Km.   À Pont-de-Veyle, elle se sépare en deux bras qui se jettent dans la Saône, presque en face de Mâcon. C’est une rivière de plaine, donc à débit lent.

– Une vingtaine d’étangs émaillent le territoire communal, occupant environ 300 ha. et Dompierre s’enorgueillit de posséder l’un des plus grands étangs de la Dombes : Le grand Marais – 100 ha. à lui seul, alimenté par le Vieux Jonc et les sources du Puit Pilâte.

– La commune compte aussi 650 ha de bois privés. De ce fait deux Z.N.I.E.F.F. (Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique) sont répertoriées et la commune  est concernée par le document Natura 2000, ainsi que par une ZICO (Zone importante pour la Conservation des Oiseaux) plus particulièrement pour la reproduction des hérons.

Administrativement, Dompierre fait partie du canton de Ceyzeriat/Chalamont (auparavant Pont d’Ain) et depuis 2002 de la Communauté d’Agglomération de Bourg-en-Bresse. Cette dernière, en janvier 2017 a fusionné avec 6 Communautés de Commune pour devenir la Communauté du Bassin de Bourg-en-Bresse (CA3B) – 75 communes et 130 700 habitants.

– La commune dépend de la Gendarmerie de Pont d’Ain, et de la Trésorerie de Bourg en Bresse.

– Si le nombre d’exploitants agricoles est en forte baisse, la population est en augmentation constante (828 habitants en 1990, 968 en 1999, 1098 en 2003, environ 1250 actuellement dont 58% a entre 0 et 40 ans).

– La mairie est propriétaire de 4 logements locatifs et sur l’ensemble de la commune 73 logements sont gérés par des bailleurs sociaux : DYNACITE, SEMCODA et BOURG HABITAT.

– Une quinzaine d’artisans et de commerçants ont une activité sur la commune.

– 12 associations animent la vie communale. La participation active dans le milieu associatif est une façon agréable de s’intégrer.

– Dans le cadre de la coopération des 4 communes–sud de l’Agglo (Dompierre sur Veyle, Lent, Servas, St André sur Vieux Jonc), une garderie péri-scolaire et le centre de loisirs de Lent accueillent les enfants. Ils sont gérés depuis le 1er novembre 2009 par l’association ALFA 3A.

– Dompierre sur sa butte jouit d’un site agréable. Le bourg s’est construit autour d’un ensemble de trois places où se trouvent l’église, la mairie et les commerces. Il a fait l’objet d’un programme de rénovation entre 2012 et 2015.

Dompierre reste un village attractif. Les membres du Conseil Municipal continueront à être attentif à sa qualité de vie, tout en conservant sa tradition rurale.

Que Dompierre poursuive sa croissance harmonieusement, que chacun dans les années qui viennent y prospère et vive en bonne intelligence avec ses pairs.

Le Maire
Jean Bérard